En hiver, la nature se repose…mais pas les sens !

Ca y est, c’est l’hiver !

Nous poursuivons notre tour des saisons avec cet article consacré à l’hiver. Qu’il évoque d’abord pour vous le froid du vent ou la chaleur du foyer, la nuit qui tombe tôt ou les illuminations de fin d’année, voici quelques conseils pour en profiter avec vos jeunes enfants. Comme toujours, l’objectif n’est pas de les « occuper » mais bien de leur permettre de vivre avec vous des expériences multisensorielles, aussi utiles que ludiques. 

L’hiver, une saison clé pour l’apprentissage

L’hiver, la nature semble à l’arrêt. Est-ce à dire qu’elle ne présente aucun intérêt pour les apprentissages ? Bien au contraire !

Vous pouvez donc déjà lui expliquer le rythme des saisons avec des mots simples. En hiver, la nature se repose pour mieux renaître. Les feuilles tombées se dégradent et disparaissent pour nourrir le sol. L’eau de la pluie ou de la neige permet de « donner à boire » à la terre qui en a bien besoin depuis l’été, et aux plantes qui pourront pousser grâce à elle. Beaucoup d’animaux se cachent au chaud et se reposent eux aussi avant de pointer de nouveau le bout de leur nez.

L’hiver, c’est aussi le moment idéal pour prendre conscience de l’opposition jour/nuit. Un jeune enfant se lève alors que le jour n’est pas encore levé, il est encore éveillé lorsque la nuit tombe. Il va découvrir la nuit et ce qui en découle : il y a moins de bruit, moins d’animation dehors en fin de journée, mais il est aussi très attiré par les lumières qui brillent à la maison et dans les rues !

La saison de la lumière

A travers les époques et les cultures, les hommes compensent le manquent de soleil par des lumières, chez eux comme dans les rues. Plusieurs fêtes religieuses de fin d’année, Noël chez les chrétiens ou Hanouka chez les juifs, sont d’ailleurs marquées par les illuminations.

Pour l’enfant aussi la lumière est importante, c’est elle qui lui permet de voir le monde qui l’entoure. Elle est même, en tant que telle, un outil d’émerveillement et de jeu : l’enfant est particulièrement sensible aux formes qu’elle dévoile, aux ombres qu’elle fait naître, aux couleurs qu’elle revêt. Enfin, elle est un outil d’apprentissage facile d’utilisation.

C’est donc le moment d’attirer l’attention de votre enfant sur ce phénomène qu’est la lumière, précieux dans nos vies et riche en expériences sensorielles ! Voici quelques idées pour vos soirées et vos week-ends en famille :

* Parlez à votre enfant des sources naturelles de lumière : le soleil, les étoiles… et même la lune qui nous éclaire indirectement. Expliquez-lui ainsi les rythmes de la journée, les saisons de l’année, et l’importance de la lumière pour les plantes.

* Lampes, veilleuses, guirlandes, mais aussi lampes torches et bougies : montrez-lui toutes les sources de lumière possibles à la maison, y compris celles auxquelles il est sans doute moins habitué. C’est l’occasion de lui apprendre à faire attention : toutes sont belles à leur façon mais certaines sources de lumières font mal aux yeux, d’autres peuvent brûler…

* Jouez avec les lumières (couleurs, intensité) mais aussi avec les ombres qu’elles produisent : les ombres chinoises sur un mur blanc, ça fonctionne toujours !

* Chez vous et surtout dans sa chambre, privilégiez les éclairages doux, avec des ampoules de faible puissance et plusieurs sources de lumière afin d’obtenir un éclairage tamisé. Évitez celles qui éblouissent et pourraient être directement tournées vers lui.

A la maison, une ambiance toute particulière

En hiver, la météo nous incite bien souvent à rester au chaud. C’est donc la saison privilégiée pour profiter de son intérieur… et de sa famille ! Gardez en tête que l’ambiance qui règne chez vous marquera le jeune enfant d’une certaine empreinte. Même si, en grandissant, il n’en garde pas de souvenirs précis, l’enfant conserve en lui une trace réconfortante de moments en famille, de fêtes de fin d’année, de jeux avec ses parents.

Vous pouvez en profiter pour passer du temps privilégié avec lui, jouer, chanter, échanger.

* Vous avez envie de vous poser tranquillement avec une tasse de chocolat chaud ? Pas de soucis : il profitera de votre repos, de vous, de votre regard, de vos échanges… et il partagera ce moment savoureux ! .

* Stimulez son oreille avec des musiques douces (jazz, musique classique) et des comptines de saison : Vive le vent, Clic clac dans les mains

* Lisez avec lui des histoires sur le thème de l’hiver. Montrez-lui des photos ou des dessins de saison.

* Proposez-lui de vous observer cuisiner, bricoler, décorer … et dans une certaine mesure de vous aider pour les plus grands. Autant d’occasions de mieux appréhender la gestion du temps, la notion du rangement, et de développer sa motricité fine.

* Côté cuisine, il découvrira de nouveaux aliments, leurs formes, leurs couleurs, leurs odeurs. Il goûtera à de nouvelles saveurs. C’est la saison de la patate douce, du salsifis, des courges, des endives, des poireaux… ou des épices telles que la cannelle. Les fruits ne sont pas en reste : bananes, ananas, grenades, dattes, pommes, poires… et bien sûr les oranges, mandarines et kiwis !

* Une idée concernant les agrumes : plantez des clous de girofle dans une orange. C’est à la fois un petit objet décoratif, un désodorisant naturel et un outil d’éveil multisensoriel pour votre enfant qui pourra la regarder, la toucher et bien-sûr la sentir.

Pour rester dans la décoration, n’hésitez pas à agrémenter votre intérieur d’éléments de saison qui donneront des repères à l’enfant : branches de sapin, pommes de pin, cotons simulant la neige…

Profitez quand même de l’extérieur !

Cocooner ne doit pas rimer avec télé et sédentarité… Attention aux écrans : leur usage avant 3 ans, surtout sans la présence et l’interaction d’un adulte, est très fortement déconseillé par les spécialistes de la petite enfance. Et n’oublions pas que même en hiver, un enfant a besoin d’activité physique et de sortir prendre l’air.

* Veillez à bien le protéger en le couvrant avec des vêtements adaptés, du bonnet aux chaussures, voire de la crème hydratante pour les peaux fragiles.

* Ramassez des brindilles et des feuilles mortes tant qu’il y en a !

* Il neige ? C’est merveilleux pour lui. Accompagnez-le dans sa découverte : expliquez-lui qu’au contact du froid, l’eau se transforme, fait des flocons, gèle, on peut jouer avec ! Laissez-le toucher la neige ou s’y coucher (pas trop longtemps et toujours couvert !), la sentir fondre, montrez lui comment faire une boule et, si vous en avez l’envie, un bonhomme de neige ! Au-delà du toucher, l’enfant va aussi profiter d’un paysage métamorphosé, des sons étouffés, du fait que ses pas résonnent différemment.

* L’hiver regorge ainsi d’opportunités de découvertes sensorielles !

Vous souhaitez avoir d’autres idées d’activités hivernales ? Nous vous recommandons cet article des Pros de la Petite Enfance :

Lire d’article

Pour en savoir plus sur le cerveau et les sens